Sonne, sonne, cor de postillon !

Ensemble Artifices
Coffret CD Seulétoile.

Voilà bien un objet tout aussi magnifique qu’inattendu. En fait, il ne s’agit pas d’un CD, mais d’un coffret-CD présenté sous la forme d’un album enrichi de fac-similés soignés (gravures, cartes, lettres… ) et bien sûr d’un CD. Le propos est lui aussi très original puisqu’il s’agit de redonner ses lettres de noblesse au cor de postillon.
L’Ensemble Artifices, véritablement à l’aise avec ces partitions des XVIIe et XVIIIe siècles, s’impose par son grand raffinement de l’interprétation.
Le Concerto o sia Corneto da Posta de Vivaldi est donné dans une lecture tout aussi dynamique que brillante. Le Prologue de Reinhard Keiser (1674-1739) déploie une vraie pyrotechnie musicale. Quant à la Cantate Le Montreur de curiosités de Johann Samuel Endler (1694-1762), c’est une absolue découverte servie par la voix souple de Romain Bockler qui sert à merveille cette musique qui ne manque pas de sens de la grandeur.
Voilà bien un opus qui mérite d’être découvert pour son originalité et ses qualités musicales.

Marc Laborde