Sonates russes pour flûte et piano

Sandrine Tilly et Anne Le Bozec
Photographie par Pierre Beteille
Sandrine Tilly, flûte. Anne Le Bozec, piano. 1 CD Maguelone Music.

Sandrine Tilly, flûte solo de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse et sa complice la pianiste Anne Le Bozec nous présentent quatre sonates russes pour leurs instruments.
La première qui ouvre leur programme est la célèbre sonate de Serge Prokofiev, tellement célèbre qu’elle fut transcrite par l’auteur lui même pour violon et piano et plus récemment par d’autres auteurs pour clarinette et piano.
En quatre mouvements, lyrique, joyeuse et élégante, elle trouve ici, dans la superbe virtuosité de Sandrine Tilly et dans le subtil accompagnement de Anne Le Bozec, de rafraîchissantes couleurs printanières qui en adoucissent l’ironique espièglerie.
La sonate d’Edison Denisov (1929-1996), qui a beaucoup écrit pour la flûte, est en un seul mouvement. Elle date de 1960 et se présente comme un mélodieux dialogue intime entre ces deux instruments; dialogue particulièrement bien rendu ici avec une fougue bienvenue.
La sonate de Paul Juon (1872-1940) avoue une ascendance germanique, en trois mouvements titrés en allemand et bien développés, elle affiche un splendide climat post-romantique que nos deux interprètes se plaisent à accentuer pour en faire ressortir la verve mordorée.
Enfin, la sonate de Yuri Kornakov (1938-2006) date de 1970 et s’articule, elle aussi en trois mouvements dans une atmosphère typiquement chostakovitchienne, dont nos deux artistes s’amusent en en soulignant le tonique motorisme.
Ainsi, ce récital inédit et pertinent a tout pour ravir les amoureux du répertoire chambriste de la flûte.

Jean-Félix Marquette