Passion

Lully, Charpentier, Desmarets
Véronique Gens, Louis-Noël Bestion de Camboulas, Ensemble Les Surprises. CD Alpha Classics.

Voilà un CD qui malgré ses réelles qualités nous interroge. Disons-le immédiatement, cet enregistrement est stylistiquement remarquable et l’interprétation confine à l’excellence. Donc pourquoi avoir choisi de proposer un opéra imaginaire composé d’extraits de compositeurs et d’œuvres différentes? En effet, celles-ci s’enchaînent alors qu’elles n’appartiennent pas au même corpus! Nos interprètes ont choisi cinq entrées: les enfers, la mère malheureuse, l’amour, la mort et Médée. Toutes les pages s’organisent autour de cette idée, nous pouvons nous demander pourquoi ne pas avoir fait tout simplement un récital avec pages orchestrales sur une thématique choisie! Cette idée d’un concert ou récital à thème «reconstruit» envahit les salles de concert et laisse le plus souvent le mélomane exigeant perplexe ou déçu. Les compositeurs ici choisis ont conçu leur œuvre comme un tout y compris le moins connu d’entre eux: Pascal Colasse qui finit quasi alchimiste et fou…
Mais nos artistes transcendent cette musique, rompus à ce style. Véronique Gens y déploie un sens aigu de la tragédie et les parties orchestrales sont de vrais joyaux.
Notons La Tempête de Colasse justement, ou les extraits de Proserpine de Lully qui témoignent du grand style du siècle du roi soleil. Le Chœur du sommeil de Desmarets est l’un des plus beaux moments de l’enregistrement. Soulignons aussi la pompe d’Alceste d’une grandeur et d’une beauté funèbres.
Regrettons peut-être aussi le manque des auteurs des livrets, oubliés…
Reste la musique, ici magistralement interprétée.

Marc Laborde