Utmisol

Shakespeare Songs

Isabelle Druet et Anne Le Bozec

Shakespeare Songs
 
Isabelle DRUET, mezzo-soprano, Anne Le BOZEC, piano. Editions NoMadMusic.

Originalité du programme, grande variété des œuvres et somptueuse interprétation (piano et voix) résument ce superbe enregistrement de mélodies écrites d’après les textes de Shakespeare (1564 -1616).
Redécouverte par les romantiques, l’œuvre de Shakespeare n’a pas inspiré que l’opéra, ce que rappelle merveilleusement ce récital, Shakespeare songs. La mort d’Ophélie domine avec la célèbre mélodie de Berlioz (1803-1869) sur un poème d’Ernest W. Legrouvé d’après Hamlet ou celle, moins connue, composée par Saint-Saëns (1835-1921) sur le même poème. C’est aussi l’occasion d’entendre des mélodies rarement enregistrées, ainsi celles, touchantes, écrites au début du siècle dernier par Mario Castelnuovo-Tedesco (1895-1968). Un programme riche, vous y trouverez des mélodies de Chausson (1855-1899), Fauré (1845-1924), Schubert (1797-1828), Poulenc (1899-1963), Sibelius (1865-1957), Korngold (1897-1957), Gurney (1890-1937), compositeurs qui partagent ici cette même fascination pour notre auteur anglais.
Isabelle DRUET est tout simplement remarquable dans ce répertoire varié et exigeant, passant avec aisance de l’anglais au français, de l’allemand au finnois. Sa superbe voix de mezzo-soprano au timbre chaud et généreux vous séduit dès les premières notes.
Invitation à la découverte de tous ces personnages, tristes ou drôles, amoureux ou haineux, désespérés et parfois fous, elle sait vous raconter, avec intelligence et conviction, les histoires bien souvent tragiques de ces héroïnes shakespeariennes, de la folie d’Ophélie au désespoir de Desdemone. Jouant de tous les registres de sa voix aux couleurs multiples, elle vous fait passer ainsi d’une atmosphère à une autre, et ne vous lâche plus. Quel talent!
L’accompagnement d’Anne Le Bozec est du même tonneau, déroulant au piano dans un jeu limpide de bien belles partitions, en complicité parfaite avec notre mezzo-soprano. L’équilibre entre piano et voix est plus que parfait, il est magique.
Vous l’aurez compris, rien n’est ici laissé au hasard et le résultat est un pur bonheur!

Christophe BERNARD