Utmisol

Impérial et fantastique

FESTIVAL PIANO AUX JACOBINS

Halle aux Grains

> 17 septembre

Impérial et fantastique
Photographie par Felvégi Andrea 
Tugan Sokhiev, direction
Christian Zacharias, piano

Orchestre national du Capitole de Toulouse

Pianiste célèbre et chef d’orchestre renommé, Christian Zacharias, dont le répertoire, assez resserré, privilégie Mozart, Beethoven, Schubert et Schumann, est tout prés du cœur de l’œuvre dans le cinquième concerto pour piano de Beethoven. Poétique en diable, il peint magnifiquement les nobles figures de l’Empereur. Respirant très naturellement, il aère finement la riche pâte que lui prépare avec une rare méticulosité un Tugan Sokhiev des grands soirs. Exprimant une connaissance profonde de cette page, ce pianiste sensible dessine des phrases infinies qui oscillent toujours entre tendresse et ferveur dans une lecture ardente sublimée par sa complicité avec l’orchestre et son chef électrique.
Le public conquis réclame un bis: une sonate de Domenico Scarlatti aussi charmeuse que chaleureuse. Tugan Sokhiev ne nous a pas toujours convaincu dans la Symphonie Fantastique de Hector Berlioz, mais ce soir sa lecture souple et pointilleuse ne peut que nous ravir.
Ici tout respire avec naturel, les effets sonores (cloches et hautbois en coulisses) s’inscrivent dans une mise en scène sobre et efficace, la pulsation musicale quasi immuable dépeint une tragi-comédie au classicisme distingué et à l’élégance distanciée où l’auditeur frémissant ne demande qu’à se perdre.

Jean-Félix Marquette