Utmisol

Les petits plaisirs du Seicento

Andrieu, Le Chenadec et Uyama-Bouvard

Les petits plaisirs du Seicento
 
Les petits plaisirs du Seicento; Jean-Marc Andrieu, flûte à bec, Laurent Le Chenadec, basson, Yasuko Uyama-Bouvard, claviorganum; Œuvres de Merula, Spadi da Faenza, Selma y Salaverde, Rossi, Frescobaldi, Boddecker, Cima, van Eyck et Merulo; DVD Concert à l’Orangerie de Rochemontès, enregistré en public le 31 mai 2015.

Poursuivant l’enregistrement en public des concerts de Rochemontès, Catherine Kaufmann-Saint-Martin et VMI Productions proposent ici la fixation d’un charmant dimanche après-midi musical. Les trois artistes usant d’instruments copiés de modèles anciens illustrent la mutation musicale de la fin du XVIème – début XVIIème siècle, ainsi que l’a largement fondée Claudio Monteverdi. S’agissant du claviorganum, il faut préciser qu’aucun exemplaire ancien n’a survécu. Ce curieux mélange de clavecin et d’orgue repose sur un principe mécanique de transmission d’un clavier à l’autre, rendant possible un jeu simultané des deux instruments.
C’est l’Italie qui abrite le démarrage de cette mutation: de nouvelles formes, souvent redéploiement de modèles plus anciens, ainsi la sonate, la toccata ou la canzone, donnent désormais une place entière aux instruments, alors qu’auparavant ils servaient d’abord de support aux voix. On peut alors développer les partitions qui montrent aussi bien l’inventivité du compositeur que la virtuosité des instrumentistes.
Les œuvres sont assez courtes, dues pour beaucoup à des compositeurs peu connus, si l’on excepte Michelangelo Rossi et Girolamo Frescobaldi. C’est dire l’intérêt de ce DVD qui ouvre une porte sur un univers musical familier aux spécialistes, mais moins au grand public. Les trois musiciens témoignent d’une grande maîtrise de ce répertoire dont ils sont de bons spécialistes et la pérennisation de ce bon concert est une excellente initiative, dont il faut souhaiter qu’elle rencontre un bon accueil.

Danielle Anex-Cabanis