Utmisol

Winterreise

Schubert, Mendelssohn et Chopin

Winterreise
 
Lieder de Schubert, Mendelssohn et Chopin transcrits pour le piano par Franz Liszt
Interprétés sur un pianoforte d’Aloys Biber (1835) par Els Biesemans
1CD Genuin classics 2014, 75’

Au XIXème siècle, nombreuses ont été les transcriptions d’œuvres vocales pour le clavier et Liszt comme Chopin étaient fascinés par le passage de la voix à l’instrument, dont on attendait qu’il s’exprime à l’instar de la voix humaine. Les Lieder de Schubert, Mendelssohn Bartoldy et Chopin interprétés ici ont tous été transposés par Liszt, plus passionné par le piano que la voix au moins dans la première partie de sa vie. Il ne s’est pas contenté de transposer, il s’est approprié les œuvres. Elles n’ont certes pas perdu leur marque d’origine, mais Liszt se les est appropriées, les a faites siennes; elles sont en quelque sorte devenues mixtes. Ce type d’exercices n’a plus guère cours aujourd’hui dans le champ de la musique classique, mais demeure courant dans les variétés.
Ceci dit, le genre étant admis, cette version particulière n’en demeure pas moins intéressante, cela d’autant plus que l’interprète, Els Biesemans joue avec un très grand talent. Elle maîtrise à merveille l’esprit des trois compositeurs d’origine en intégrant bien l’apport de Liszt. Ce dernier n’a pas transposé moins de 150 Lieder, dont plus de 50 de Schubert. Ces derniers, fort connus dans leurs deux versions, sont peut-être les moins convaincants, non du fait de l’interprète, mais en raison des approches tellement différentes du piano de Schubert et de Liszt. De toute manière, au moment où de grandes voix reprennent les cycles de Lieder, ainsi Jonas Kaufmann et son sublime «Winterreise», un tel CD tombe à point et il faut lui souhaiter une distribution autre que confidentielle en raison de la sensibilité de l’interprète au toucher subtil et harmonieux. Espérons que d’autres enregistrements suivront…

Danielle Anex-Cabanis