Utmisol

Arie e Lamenti

Claudio Monteverdi

Arie e Lamenti
 
La voix de l’émotion

Madrigali Guerrieri et Amorosi
Montserrat Figueras – Jordi Savall – La Capella Reial de Catalunya

Il est des CD dont on retarde l’ouverture, sans trop savoir pourquoi. Peut- être parce que l’on sait qu’ils vont vous prodiguer une émotion que l’on redoute. Une émotion si grande que la perdre serait encore plus terrifiant que d’oser la vivre.

Les deux CD qu’Alia Vox réédite dans sa collection Héritage, sont bien connus de tous les amoureux de la musique ancienne. Mais ce soir en écrivant cette chronique, telle Pandore, on réalise que le pire s’est produit. L’on se retrouve à prendre conscience de la perte immense pour chacun de nous qu’est la disparition de celle qui participa par sa présence et sa voix si radieuse et envoutante, au côté de Jordi Savall, au succès de la belle aventure humaine dont AliaVox est le témoignage.

Montserrat Figuerras, puisque c’est d’elle dont il s’agit, et l’ensemble des musiciens qui l’accompagnait ici dans ces deux CD, nous font vivre un moment d’émotion absolu. Jamais la voix n’a exprimé avec autant de vérité la poésie de la douleur et de la joie d’aimer, du désir qui emporte tout. Il n’est que d’entendre dans les Arie et Lamenti du CD 1, la Lettera Amorosa ou le Lamento d’Arianna pour en être poignardé par l’intensité. Dans le CD 2 consacré au Livre VIII, dans les madrigaux guerriers et amoureux, ce qui frappe c’est la beauté de la distribution vocale. Autour de Montserrat Figuerras, chaque chanteur vibre dans la violence faite aux sentiments et aux corps qu’exprime avec force ce «style concitato» créé par Monteverdi. Quant aux musiciens, et ce dans les deux CD, ils donnent à la ligne de chant des couleurs aux nuanciers d’ombres et de feu.

Que peut-on rajouter, qui n’ait déjà été écrit? Montserrat Figuerras et Jordi Savall ont apporté à chacun de nous, depuis la création d’Hespérion XX en 1974, tant de générosité, d’amour et de passion que nos mots ne sauraient remplacer la musique qu’ils ont interprétée avec tant de rigueur et d’harmonie.

Ce soir nous partageons le chagrin de cette famille qui nous a tant donné. Et ces deux CD, sont un de leurs dons à la valeur incommensurable. Leur présence dans votre discothèque en est indispensable. La musique de Claudio Monteverdi avait trouvé ici ces plus fervents et humbles serviteurs. Tout y est exprimé, jusqu’à l’éternelle douleur que représente la perte de l’être aimé. Ce coffret ouvert, nous révèle les plus beaux trésors de l’interprétation du maître mantouan. Montserrat Figuerras nous manquera à tous. Elle nous laisse orphelin. Puisse Jordi Savall trouver la force de poursuivre le travail si magnifique dont ces deux CD sont les témoins. Lorsque vous ouvrirez le livret sa beauté transfigurera l’instant et plus jamais vous n’aurez envie de le refermer.

Monique Parmentier

2 CD Alia Vox (1976/1992 – Réédition 2011) Durée: CD1 53’10’’– CD2: 61’20’’