Utmisol

Messe & Motets

Antoine Boësset

Messe & Motets
 
Ensemble Correspondances – Sébastien Daucé
L’archange & le Lys: la tendre et sensuelle clarté du chant de la Contre – Réforme

Après un premier disque envoutant consacré à des psaumes & motets d’Antoine Charpentier, l’ensemble Correspondances nous revient cet automne avec un second CD tout aussi magnifique. Ce dernier est consacré cette fois à des œuvres sacrées attribuées à Antoine Boësset provenant du mystérieux recueil Deslauriers, se trouvant à la BNF.
Antoine Boësset, surintendant de la musique du Roi Louis XIII et de sa femme fut en son temps un compositeur particulièrement estimé tant en France qu’à l’étranger. Vincent Dumestre nous avait permis il y a quelques années de redécouvrir certains airs de cour. Le raffinement mélodique, une poésie sensible, tout semble ici démontrer qu’il est bien le compositeur de ces pièces signées par un Boësset sans indication du prénom. Lui qui fut professeur de chant auprès des dames de Montmartre (les religieuses de l’abbaye), peut très bien leur avoir dédicacé ses motets, suaves et enchanteurs.
Ils expriment cette foi pure et exaltée, où la Vierge devient la figure d’un féminisme libre d’exprimer au nom du Christ son abandon à une sensualité sans l’ombre du péché.
L’interprétation que nous en livre l’ensemble Correspondances sous la direction de Sébastien Daucé, possède un réel pouvoir de séduction. Les quatre voix féminines (deux dessus et deux bas dessus), sont tout simplement idéales. La suavité et la clarté ardente des timbres s’enlacent telles les volutes de l’encens qui se consument et s’élèvent.
Que ce soit dans les pièces instrumentales d’Etienne Moulinié ou en accompagnement des pièces vocales, les musiciens nous séduisent, par des couleurs soyeuses et ferventes. Tout ici évoque un monde qui brûle d’une passion sans douleur, extatique, tendre et lumineuse.
Une belle prise de son ample et aérée permet à la musique de se développer avec harmonie, tandis que le livret vous donnera les clefs, de cet enregistrement. L’Archange (Gabriel) et le Lys est un CD à recommandé tant pour son intérêt musicologique que pour la beauté de l’interprétation.

Monique Parmentier

1 CD ZZT 68’38’’