Utmisol

Ariodante

G.F. Haendel

Ariodante
 
Il Complesso Barocco dirigé par Alan Curtis
avec Joyce DiDonato, Karina Gauvin, Sabina Puértolas, Marie Nicole Lemieux, Topi Lehtipuu, Matthew Brook et Anicio Zorzi Giustiniani

Tirée du Roland furieux de l’Arioste, l’histoire d’Ariodante est naturellement passablement rocambolesque, contant les mésaventures tragiques de la princesse Genièvre condamnée à mort à la suite d’une dénonciation pour adultère qui aurait entraîné le suicide de l’homme qu’elle aimait. Après bien des péripéties, son innocence est établie et les deux amants seront enfin réunis dans une pure félicité. L’opéra de Haendel a été créé dans le contexte de concurrence avec Porpora, encouragé par des nobles anglais et des chanteurs italiens jaloux du monopole de Haendel, et le compositeur a pris son temps pour peaufiner une œuvre subtile et riche. Les interprètes retenus pour cette enregistrement nous offrent une version superbe et séduisante, dans laquelle il convient de souligner les performances exceptionnelles de Joyce DiDonato, qui prête la vaste palette de sa voix de Mezzo à Ariodante, tandis que le contralto, Marie Nicole Lemieux, excelle en Duc d’Albanie. Instrumentistes et voix se mettent mutuellement en valeur, sans jamais s’écraser; il y a lieu aussi d’admirer la remarquable harmonie entre les solistes, alors que chacune des partitions est extrêmement exigeantes. Tous la servent avec un professionnalisme exceptionnel. On ne peut rêver mieux à un moment où la tentation de faire revivre maintes œuvres oubliées peut entraîner précipitation et imprécision. Ici la concentration de talents et de travail conduit à un résultat susceptible de satisfaire les plus exigeants.

Danielle Anex-Cabanis

3 CD Virgin Classics