Utmisol

Dix Pseaumes de David

Claude Le Jeune

Dix Pseaumes de David
 
Ludus Modalis - Bruno Boterf

Bruno Boterf et son ensemble Ludus Modalis nous propose de découvrir ici un répertoire tombé dans l’oubli dont l’apparente austérité a longtemps caché une poignante beauté.
Dans cette Europe de la fin de la Renaissance mise à feu et à sang pour des questions religieuses, de nombreux compositeurs tentent par la musique de sauvegarder des îlots d’espérance.
Parmi eux, le compositeur protestant et humaniste Claude Le Jeune. Né dans une ville qui appartenait au Pays – Bas espagnol (et donc catholique), Valenciennes, dans une famille de réformés extrêmement déterminés, il choisit pour sa part de consacrer sa vie à la musique. En raison de ses convictions protestantes il ne put prétendre à un poste de maître de Chapelle mais trouva néanmoins de nombreux protecteurs, comme Henri IV dont il devint un maître compositeur. Il offrit à la postérité un répertoire œcuménique, non seulement inspiré du Calvinisme comme ces Pseaumes de David encore jamais enregistrés, mais également des pièces en latin pour la liturgie catholique et des airs de cour.
Dédicacées à des seigneurs protestants les pièces qu’il nous est donné d’entendre sur ce CD célèbrent la fin des guerres de religion. Sur des textes traduits du latin par Théodore de Bèze, un théologien qui succéda à Calvin, Claude Lejeune nous offre une musique vocale au contrepoint extrêmement raffiné, à l’écriture très personnelle.
La lecture que nous en proposent les interprètes nous en dévoile toutes les nuances. Ils offrent au texte une grande lisibilité et sensibilité. Ici s’expriment toutes les peurs, les souffrances, mais aussi l’espérance et la confiance en Dieu. A Capella ou discrètement mais toujours élégamment accompagnés à l’orgue ou au clavecin par Yannick Varlet, les 7 chanteurs, 2 sopranos et 5 voix d’homme (alto, ténors et basses) sous la direction de Bruno Boterf, nous permettent de dépasser certaines idées préconçues sur l’austérité du chant protestant et d’en découvrir la pure harmonie. Leur expressivité, leur maîtrise de ce français restitué qu’ils utilisent ici avec un art consommé du plaisir des mots, associées à un style tenu rend leur interprétation d’une grande clarté.

Un livret sobre et ouvrant la voie à un nouveau regard sur cette période à travers la personnalité de Claude Le Jeune et une prise de son équilibrée, proche des interprètes viennent compléter ce très bel enregistrement. A découvrir absolument.

Monique Parmentier

1 CD Ramée