Utmisol

Les histoires sacrées de Marc-Antoine Charpentier

Eglise de Saint-Astier

> 29 juillet

Les histoires sacrées de Marc-Antoine Charpentier
Photos Accent Tonique 
Les histoires sacrées de Marc-Antoine Charpentier
Photos Accent Tonique 
Les histoires sacrées de Marc-Antoine Charpentier
Photos Accent Tonique 
Le festival Itinéraires Baroques en Périgord propose la rencontre de programmes rares de compositeurs des XVIIè et XVIIIè siècles et de lieux patrimoniaux magiques. Pour le concert de clôture dans l’église forteresse de Saint-Astier, le rigoureux Ton Koopman à la tête l’Amsterdam Baroque Orchestra et de l’Amsterdam Baroque Choir nous propose un concert exclusivement dédié à Marc-Antoine Charpentier.
De ce compositeur surtout connu pour son illustre Te Deum et Les Leçons de Ténèbres dont nous entendrons avec bonheur celle du Mercredi Saint, le maestro nous invite à découvrir ses histoires sacrées ramenées de Rome.
Si Mors Saülis et Jonathas reste très austère, il n’en est pas de même du magnifique Praelium Michaelis à l’introduction orchestrale brillante et au final qui prend des allures de feu d’artifice vocal. Autre partition tout aussi captivante le Canticum pro pace nous plonge dans les fastes de la Cour de Versailles. Ton Koopman fait œuvre de musicologue en restituant ces partitions aussi exigeantes que peu connues.
Ses instrumentistes font preuve d’une parfaite maitrise de ces textes délicats alors que certains solistes accusent parfois une fatigue vocale.
Concert pour Happy Few certes, mais concert remarquable pour tout mélomane un tantinet curieux.

Marc Laborde