Utmisol

Le retour du Trouvère

Théâtre du Capitole

> 11 février

Le retour du Trouvère
Photos Patrice Nin 
Les secondes distributions sont parfois moins intéressantes que celles dites de prestige. La production du Trouvère en est le contre exemple parfait.
Certes la mise en scène reste toujours aussi inexistante, le drame c’est que nous arrivons à l’oublier! Les chœurs et l’orchestre sont eux toujours au sommet.
Tamara Wilson est une Leonora de grande classe à la voix souple et déterminée. Andrea Ulbrich incarne la terrible Azucena avec une rare conviction donnant à ce rôle magique une dimension qui dépasse la scène. Le baryton ukrainien Vitaliy Bliyy est un comte de grande classe donnant émotion et épaisseur à son personnage, démontrant qu’il comprend parfaitement ce qu’il chante. Distingué, il s’est imposé comme un véritable baryton verdien.
Alfred Kim est Manrico, sa fougue vocale, ses tenues de notes, sa réelle conviction et son implication lui permettent d’aborder ce rôle de titan avec un certain panache.
Le public en réservant une véritable ovation à cette distribution a bien su montrer toutes les réserves accordées à une distribution qui elle était placée sous le signe de la routine.

Marc Laborde