Utmisol

Flauto accompagnato

Patrick Beuckels et l’Ensemble Café Miry

Flauto accompagnato
 
Johann Sebastian Bach,
CD Hortus 61’13’’.


Les musiciens (Elisabeth Joyé, clavecin, Romina Lischka, viole de gambe, Dirk Vandaele, violon, et Toshiyuki Shibata, traverso) réunis autour de Patrick Beuckels, traverso, ont eu l’idée originale de reconstituer ce qu’aurait pu être un concert au Café Zimmermann avec pour invités Jean-Sébastien Bach et quelques élèves. Ils ont choisi de se produire au Café Miry et d’enregistrer en public pour offrir une perception aussi proche que possible de leur modèle.
Disons le tout de suite, l’essai est réussi, tant par la qualité des musiciens que par le choix très pertinent des œuvres retenues pour composer ce CD. Cinq pièces composent ce programme rêvé: Tout d’abord la «Sonate en mi mineur» BWV 1034 pour flûte et basse continue, interprétée tout en douceur et finesse, un pur bonheur! Suit la «Sonate en trio en Sol Majeur» BWV 1039 pour deux flûtes et basse continue. Les deux Adagio sont particulièrement réussis, chargés de cette émotion propre à Bach, qui exprime en même temps qu’il maîtrise, contrôle et se contrôle. La «Toccata de la Partita 6 pour clavecin en mi mineur» BWV 830 permet à Elisabeth Joyé de déployer un grand talent, en proposant une interprétation pleine de fraîcheur et d’émotion, qui donne un air de jeunesse à cette œuvre pourtant archiconnue.
Suivent la «Sonate en trio en sol Majeur pour flûte, violon et basse continue» BWV 1038 et la Sonate en si Mineur pour flûte et clavecin obligé» BWV 1030 sont aussi l’occasion pour les musiciens d’illustrer de manière lumineuse cette musique de Bach si parfaite qu’on en oublie la complexité pour se laisser emporter dans ses harmonies si subtiles et toujours renouvelées.
Un bon exemple de l’heureuse association d’une grande rigueur musicale et d’un souci de présentation dans un contexte sinon historique, en tout cas possible.

Danielle Anex-Cabanis