Utmisol

Mottetti e canzoni virtuose

La Guilde des Mercenaires

Mottetti e canzoni virtuose
 
Mottetti e canzoni virtuose. La Guilde des Mercenaires, dirigée par Adrien Mabire. CD Encelade 66’26’’(enregistré du 31 juillet au 4 août 2017).

Les six musiciens du groupe ont fait le choix de faire revivre des pièces virtuoses du XVIIe siècle italien, avec comme fil conducteur que chacun est un soliste et pousse ses compétences et qualités à leur sommet. La majorité des pièces sont littéralement acrobatiques, ainsi les sonates de Castello et Fontana, et elles attestent sans conteste de l’extrême habileté des musiciens, tandis que d’autres, en particulier les trois de Palestrina sont de composition apparemment plus simple, ce qui ne signifie pas, d’ailleurs, qu’elles soient plus faciles à jouer.
Chacun a une ou deux occasions de déployer ses qualités propres. Jean-Luc Ho fait merveille à l’orgue, ce qui mérite d’être souligné car l’instrument mis à sa disposition ne correspond pas à ce qui était utilisé à Venise au XVIIe siècle. Citons en autre son duo avec Violaine Le Chenadec dans Suzanne un jour d’Orlando di Lasso ou dans Vestiva i colli de Palestrina avec Violaine Le Chenadec et la flûtiste Elsa Franck. Dans de nombreuses pièces, on a l’occasion d’admirer le talent d’Adrien Mabire, le cornetiste et chef du groupe.
Ce CD, c’est finalement 16 perles ou mieux 16 friandises à déguster, pas toutes à la fois, pour bien profiter de chacune.

Danielle Anex-Cabanis