Utmisol

Chant d’adieux

Chopin et Franchomme

Chant d’adieux
 
Juliette Salmona, violoncelle
Katherine Nikitine, piano
CD Hortus


Les deux artistes ont choisi de composer un programme autour de deux amis proches, Chopin er Auguste-Joseph Franchomme, qui se sont rencontrés à Paris en 1832. Tous deux sont à la fois des compositeurs et d’excellents solistes, qui aiment à transmettre leur art à des élèves, le Français ayant laissé de nombreuses œuvres à portée didactique.
Chopin se révèle un créateur plus original sans doute, à la recherche de sonorités nouvelles qui captivent littéralement son ami, au point qu’il en fera des transcriptions pour violoncelle, que l’on découvre ici. De Chopin, on entend d’abord la Sonate opus 65, dédiée à son ami, puis de Franchomme, on découvre 3 Nocturnes, le très beau chant d’Adieux et ses transcriptions pour les deux instruments de la Valse op. 34 2 et des 7 Préludes de l’op. 28. Chopin appréciait le travail de son ami et avait écrit à sa famille: «cela se chante bien». Quant à Franchomme, il s’est attaché à faire rayonner l’œuvre de son ami. Ils avaient collaboré, ainsi qu’en témoigne le manuscrit de la sonate annoté des conseils de Franchomme pour la partie du violoncelle.
Les deux musiciennes sont non seulement partenaires musicales mais ont une réelle complicité amicale qui leur permet un jeu commun d’une très grande harmonie. Ce CD est l’occasion de découvrir des œuvres peu jouées, voire interprétées pour la première fois. Les deux musiciennes ont un réel talent, une grande sensibilité et font ainsi passer un très bon moment.

Danielle Anex-Cabanis