Utmisol

Renaud Capuçon

Un violon à Paris

Renaud Capuçon
 
Renaud Capuçon, violon
Guillaume Bellom, piano
CD Erato


Installez-vous au calme, confortablement, insérez ce CD dans votre lecteur et laissez-vous porter… Telle semble être l’invitation que pourraient nous adresser Renaud Capuçon et Guillaume Bellom avec cet enregistrement.
Lors du premier confinement, en Mars 2020, ces deux musiciens se sont retrouvés tous les matins, à distance et sur les réseaux sociaux, pour offrir quotidiennement à des auditeurs également cloîtrés chez eux une courte pièce. C’est une partie de ce répertoire, qu’un an plus tard, ils décident de graver sur un CD.
22 pièces brèves composent un programme varié. Les grands classiques sont là: l’Aria de la suite 3 de Bach, Ständchen de Schubert, la Méditation de Thaïs de Massenet. La surprise n’est certes pas au rendez-vous pour le mélomane averti, mais il ne faut pas bouder le plaisir d’écouter ces “tubes” interprétés impeccablement, avec goût et sensibilité.
Des transcriptions d’airs d’opéra laissent le violon chanter avec émotion et expressivité, notamment dans O mio babbino caro de Puccini, ou dans un extrait de Iolanta de Tchaïkovsky.
Des adaptations de pièces pour piano émaillent ce patchwork. Le Nocturne 20 de Chopin trouve ici une belle ré-interprétation. En revanche, le Clair de lune et la fille aux cheveux de lin de Debussy nous semblent moins convaincants, l’écriture pianistique si caractéristique du compositeur s’accommodant mal de la transposition vers le violon.
Pour conclure, une incursion vers le cinéma et la musique de film clôture agréablement l’ensemble (Cinema Paradiso de Morricone, Les temps modernes de Chaplin).
C’est donc un réel plaisir que de se laisser entraîner dans ce voyage musical par Renaud Capuçon, sans oublier Guillaume Bellom dont l’accompagnement soutient magnifiquement le violon soliste. Un CD qui donnera du plaisir au plus grand nombre!

Pierre-Jean Schoen