Utmisol

Lorène de Ratuld

Jacques de la Presle

Lorène de Ratuld
 
Berceuse, Heures claires, Parade fantasque, Chanson, Impromptu, Ariette oubliée, Colloque sentimental, Thème et variations, L’attente mystique, Album d’images, La lettre, Petite berceuse, Extrême orient, Les demoiselles de Tabarin. Jacques Ibert: La forêt. Lorène de Ratuld: piano. Valérie Condoluci: soprano. Vincent Figuri: récitant. CD Salamandre.

Quelle belle initiative que cet enregistrement en première mondiale (exceptés deux titres) consacré à Jacques de la Presle avec la Forêt de Jacques Ibert. Ce compositeur français (1888-1963) méritait bien un tel hommage, rendu ici avec maestria et ferveur à travers ses pièces pour piano et ses mélodies. Au piano Lorène de Ratuld sublime les partitions de ce catalogue certes restreint mais de si belle facture. La virtuosité réelle n’est jamais ostentatoire comme dans le Thème et variations. l’Impromptu au jeu sobre et cependant éloquent, d’une fluidité absolue avec ces arabesques d’une régularité parfaite, au toucher doux et assuré qui révèle toute la beauté des couleurs témoigne de la finesse et de l’intelligence de l’interprétation. Dans la Petite Berceuse la pianiste propose un un jeu varié et expressif malgré la simplicité de ton: un réel défi. L’Album d’images que Jacques de la Presle a dédié à ses enfants avec ses 10 peintures animalières très suggestives est traité ici avec fantaisie, exubérance et humour. Lorène de Ratuld maîtrise également l’art de l’accompagnement dans sa présence discrète. La soprano Valérie Condoluci à la voix bien timbrée et juste, au chant épuré et à la diction parfaite sert admirablement la beauté des textes notamment ceux de Paul Verlaine. L’enregistrement conclue avec le cycle pour récitant et piano "La Forêt" de Jacques Ibert. Un choix judicieux car les deux compositeurs exacts contemporains furent camarades d’études musicales et amis. Vincent Figuri, musicien, comédien et concepteur du programme, trouve le juste ton, parfois volontairement quelque peu emprunté pour illustrer ces textes de René Bonnamy.
Un disque inédit, de grande qualité et soigné jusque dans sa pochette avec les illustrations originales d’André Hellé pour la partition d’Album d’images. Une plongée dans un répertoire riche, savant et raffiné, très école française, qui ne peut que nous enorgueillir.

Anne Grafteaux-Géli


Présentation de l’album sur YouTube