Utmisol

Antonio Salieri

Armida

Antonio Salieri
 
Les Talents Lyriques, Christophe Rousset. Album de deux CD Aparté.

Créée en juin 1721 à Vienne, l’Armida de Salieri est une œuvre majestueuse de remarquable facture et à l’écriture soignée. En remettant à jour cette partition, Christophe Rousset a réalisé un travail exemplaire.
L’acte I débute par une ouverture dramatique suivie d’une pastorale tout aussi élégante. Notons la parfaite écriture du chœur des démons tout comme le final en apothéose d’Ubaldo, Ashley Riches ici tout à fait convaincant.
Salieri excelle dans les pages chorales souvent de grande ampleur comme dans la conclusion des Danaïdes. Les arias sont aussi soignés: l’Armida de Lenneke Ruiten tout comme le Rinaldo de Florie Valiquette trouvent là des pages à leur mesure, la souplesse de leur voix servant à merveille cette musique.
Le dernier acte s’ouvre par une symphonie tout aussi sombre que belle et toute la grande scène finale explose, grandiose: le malheur sied à Salieri…
Le Chœur de chambre de Namur, Les Talents Lyriques sous la baguette incisive de Christophe Rousset redonnent vie à un chef d’œuvre malheureusement oublié. Salieri souffre toujours à tort d’une mauvaise image héritée du XIXe siècle, reprise par un film célèbre mais qui devrait être oubliée car historiquement fausse et musicalement injuste.
Les solistes donnent chair et âme à ces personnages imaginés par le Tasse.
Il faut aussi souligner le livret fort intéressant et remarquablement illustré.
Un enregistrement vraiment somptueux à écouter sans modération!

Marc Laborde