Utmisol

Mūza Rubackytė

Léopold Godowsky, Karol Szymanowsky

Mūza Rubackytė
 
Album: CD Ligia
Récital: Salle Gaveau
Livre: Née sous un piano, Ed. Odovia


L’excellente pianiste Mūza Rubackytė nous comble avec à la fois un nouvel enregistrement et un livre de souvenirs!
Ce nouveau récital est en grande partie dédié à son compatriote Léopold Godowsky et à sa Sonate pour piano en mi mineur. Mūza Rubackytė a toujours eu un intérêt certain pour les œuvres rares. Les dimensions imposantes de cette sonate donne à notre interprète l’occasion de brosser une vaste fresque romantique. Son toucher sensible oscille entre humour et gravité. Mūza Rubackytė y distille une savante dose de mélancolie qui confine à la tristesse: toute l’âme slave. Les Préludes de Karol Szymanowsky sont de véritables petits bijoux, de délicates petites esquisses avec, au cœur, le Prélude 5, puissant, jaillissant. Mūza Rubackytė aborde ce cycle étrange et mystérieux avec une infinie finesse toute intériorisée. Notons encore la qualité remarquable du livret très bien documenté.
Dans son livre de souvenirs: Née sous un piano, Mūza Rubackytė évoque ses années d’apprentissage et sa confrontation au terrible régime soviétique qui l’oblige à jouer «dans des usines de poulets ou cochons» mais sous le regard de retraités qui venaient avec leurs partitions. Son arrivée à Paris est drôle, elle trouve la capitale «à taille humaine» et Notre-Dame petite! Mais que de romantisme dans cette montée du col du Tourmalet sous un impressionnant orage qu’elle n’hésite pas à qualifier de «moment magique, surréaliste, romantique»!
Tout est dit, Mūza Rubackytė est une grande, vraie romantique, son art le prouve.

Marc Laborde


Écouter sur Apple Music