Utmisol

Ophélie Gaillard

Vivaldi, I colori dell’ombra

Ophélie Gaillard
 
Antonio Vivaldi, I colori dell’ombra, Ophélie Gaillard, Pulcinella Orchestra. CD Aparté.

Avec son dernier opus, Ophélie Gaillard nous démontre encore une fois sa capacité à appréhender un répertoire très large: après Boccherini, Brahms et Chopin, c’est un Vivaldi irrésistible que nous propose Ophélie Gaillard.
Le programme choisi est construit pour une large part de concertos pour violoncelles, où parfois Ophélie Gaillard partage la vedette avec d’autres solistes (violons, violoncelle ou basson pour les triples et quadruples concertos). Ce CD y ajoute aussi des airs d’opéras interprétés par Delphine Galou et Lucile Richardot. Ce programme nous donne donc un panorama très fourni de l’utilisation du violoncelle dans la musique de Vivaldi: des concertos influencés par la danse comme par exemple le finale du concerto RV 419, où l’archet d’Ophélie Gaillard rebondit, et nous transmet totalement l’énergie d’une danse toute en élégance. Ce disque est également placé sous le signe d’une grande distinction, sans affectation ou maniérisme: écoutez le concerto RV 788, où la moindre phrase du violoncelle est à elle seule pensée et construite magnifiquement par notre interprète. Avec son ensemble Pulcinella, Ophélie Gaillard sait aussi s’entourer de partenaires de haut niveau. Par exemple, le continuo de l’orchestre participe à la très belle architecture du concerto RV. 424.
Une des plus belles réalisations Vivaldi de ces derniers mois avec celle de l’Ensemble Jupiter de Thomas Dunford.

Michel Pertile