Utmisol

De la valse à l’abîme

Mūza Rubackytė

De la valse à l’abîme
 
Schubert, Liszt. CD Lyrinx.

De Franz Liszt, nous pourrions dire qu’il a tout transcrit ou paraphrasé: Wagner, Beethoven, Verdi, Bellini… et Schubert! C’est le propos fort intéressant de cet enregistrement. Nous connaissons les profondes affinités de Mūza Rubackytė avec l’œuvre de Liszt; ici, nous découvrons notre pianiste en proximité avec Schubert, sachant saisir les subtilités des atmosphères qui lui sont si propres. Mūza Rubackytė sait conjuguer la virtuosité caractéristique de Liszt aux mystères des temps immobiles de Schubert.
Les transcriptions des Lieder sont des partitions à part entière. Soulignons la partition très imagée d’Impatience qui s’achève sur une interrogation finale. L’Ave Maria est bien sûr présent comme la puissance de Marguerite au rouet ou encore l’entêtant et mystérieux Joueur de vielle à roue.
Mais à côté de Liszt, Mūza Rubackytė se confronte directement à Schubert avec la Sonate pour piano 14. Elle sait en restituer l’univers si différent et intériorisé.
Un enregistrement du plus grand intérêt!

Marc Laborde