Utmisol

Orfeo ed Euridice

Philippe Jaroussky et Amanda Forsythe

Orfeo ed Euridice
 
Philippe Jaroussky et Amanda Forsythe, dans Orfeo ed Euridice de Gluck. CD Erato 2018, 77’.

Le contre-ténor Philippe Jaroussky continue d’explorer le mythe d’Orphée avec ce nouvel enregistrement en première mondiale du célèbre opéra de Gluck «Orphée et Eurydice», inspiré de l’un des mythes grecs les plus connus. Il s’agit de la version initiale de l’opéra, encore inédite au disque et composée sur un livret en italien, donnée pour la première fois au Palais Royal de Naples en 1774. Tout le monde connaît l’air d’Eurydice «Che faro senza Euridice» et le chœur des ombres, moins le reste de cet opéra qui constitue un véritable tournant dans la musique lyrique. Gluck cherche à innover, à séduire un nouveau public. Il n’hésitera d’ailleurs pas à remettre l’ouvrage sur le métier pour en donner une version en français, que Marie-Antoinette appréciera beaucoup, tout comme une bonne partie de la cour de Versailles. Les sopranos Amanda Forsythe dans le rôle d’Eurydice et Emöke Barath dans celui d’Amour forment avec Jaroussky un sublime trio vocal, remarquablement mis en valeur par les virtuoses d’I Barocchisti, la baguette subtile de Diego Fasolis et le choeur de la Radio-Télévision Suisse Italienne qui accompagnent à merveille les trois chanteurs pour un voyage universel où s’affrontent l’amour et la mort. 77 minutes d’émotion pure!
Le précédent CD de Jaroussky reprenant différents airs du héros extraits de divers opéras des XVIIe et XVIIIe siècles était une superbe démonstration de virtuosité. Ici s’y ajoute avec l’intégralité de l’oeuvre une émotion palpable à laquelle les trois solistes apportent leur touche personnelle. Ils donnent une réalité sensible à leurs personnages, bien au-delà de la prouesse vocale qui mérite naturellement d’être saluée.

Danielle Anex-Cabanis


Écouter quatre extraits sur YouTube
Vieni, appaga il tuo consorte

Senza un addio?

Che farò senza Euridice

Trionfi Amore


Écouter sur Apple Music.