Utmisol

La storia di Orfeo

Philippe Jaroussky et Emöke Barath

La storia di Orfeo
 
La storia di Orfeo. Monteverdi, Sartorio et Rossi. Philippe Jaroussky (contre-ténor) et Emöke Barath (soprano), Coro della Radiotelevisione svizzera, I Barocchisti, direction Diego Fasolis. CD Erato 64’09’’.

Passionné par la musique du seicento, Philippe Jaroussky choisit trois opéras sur le thème d’Orphée (Monteverdi, 1607, Rossi, 1647, et Sartorio, 1672. Il en tire les duos entre Eurydice et Orphée, qu’il interprète avec Emöke Barath. Cela devient une sorte d’opéra thématique à personnages limités, mais dans une succession d’airs exceptionnels que les deux chanteurs mettent en valeur de manière sublime, accompagnés comme à l’accoutumée de manière parfaite par Diego Fasolis et ses musiciens.
Les compositeurs et leurs librettistes prennent des libertés avec les textes originaux, notamment pour satisfaire à l’exigence d’une fin heureuse ou à peu près; à la limite, c’est sans importance tant la progression dramatique choisie est l’occasion de mettre en valeur aussi bien les chœurs que les solistes, tous les deux remarquables. Les dates des trois opéras retenus permettent de suivre une véritable progression. On passe de l’opéra encore austère, influencé par le théâtre antique de Monteverdi, à l’Orfeo de Sartorio, un véritable opéra populaires, fourmillant d’intrigues.
Parmi les airs particulièrement remarquables, on peut mentionner le «Possente spirito» dans lequel Orphée montre toute la palette de son art, que le compositeur sert en imaginant toutes les techniques musicales mises œuvre par les Florentins.
Une fois encore Philippe Jaroussky est au fond pédagogue comme sa grande amie Cecilia Bartoli. Ils sont d’excellents passeurs et ces vois épurées comme celles des artistes de ce CD donnent une idée de la perfection.

Danielle Anex Cabanis


Écoutez un extrait sur YouTube
Écoutez sur iTunes
Site officiel de l’artiste