Utmisol

Hommage à Jane Berbié

Salle du Sénéchal

> 10 octobre

Hommage à Jane Berbié
 
Les Amis des orgues de la Daurade, le Cercle musical du Capitole et l’Association lyrique de Toulouse Ut Mi Sol ont voulu rendre hommage à Jane Berbié pour ses 80 ans et ont organisé une soirée lyrique qui a permis à de bons et chers élèves de la jubilaire de lui dire leur gratitude tout en enchantant le nombreux public présent.
Après un bref rappel de la carrière de l’héroïne du jour, on passe rapidement à la musique: Eloise Urbain est au piano, accompagnant les chanteurs avec son talent accoutumé et ajoutant en intermède une version jazzy et personnelle de la Marche Turque ainsi qu’un tango, déjanté juste ce qu’il faut. Marena Balinova chante en duo avec Pierre-Emmanuel Roubet des extraits de Don Giovanni, où elle apparaît en meilleure forme que pendant les journées de Lagraulet tandis qu’Hélène Delalande incarne à merveille Jeanne d’Arc extrait de La Pucelle d’Orléans de Tchaikovski avant d’offrir un superbe Je ne t’aime pas de Kurt Weil, qu’elle restitue admirablement de la voix et du geste. On écoute avec plaisir Laurent Labarbe qui clôt d’ailleurs la soirée avec un vibrant Oh Toulouse. Le tout jeune François Almuzara a quant à lui fait l’ouverture avec un très joli O del Mio amato bene. On apprécie et applaudit Elena Poesina et Elsa Barthas qui nous entraînent dans le Contro un cor de Rosine, après la Sonnambula, puis un brillant Yamambo. On a même eu droit au célébrissime Ah mes amis dont se tire fort honorablement Pierre-Emmanuel Roubet, qui, montrant de multiples talents, accompagne à l’accordéon un tango et la chanson de Nougaro, tout cela sans oublier l’air de Posa, Adelaïde ou l’air de Wolfram avec Paul Crémazy, Laurent Labarbe et encore Omar Hasan.
Tous ensemble autour de Jane Berbié et sa chère amie Mady Mesplé, ils sont longuement applaudis, couverts de fleurs et achèvent la prestation avec l’héroïne du jour en chantant un Mamma mia endiablé et tonique à souhait.

Danielle Anex-Cabanis