Utmisol

J’étais à la Daurade :
on y chantait !

Basilique de la Daurade

> 21 mai

J’étais à la Daurade :<br>on y chantait !
 
Les Amis des Orgues de la Daurade avaient eu la bonne idée de programmer lors de leur Assemblée générale annuelle un concert: un concert spirituel avec trois jeunes artistes talentueux: Sébastien Flohr à l’orgue, Alessandro Fédérico, ténor, et Kim Youngshin, soprano.
Quand S. Flohr joue Bach, il est chez lui: luminosité, legato, mise en place des plans sonores, tout y est. Quand, il aborde Franck, il est romantique: chant profond, registration subtile, mystère…ce qui n’est pas une surprise chez ce jeune et brillant élève de Jan Whilem Jansen.
A. Fédérico séduit par une voix claire, chaleureuse, notamment dans des extraits du Messie de Haendel. Quand il chante «Every valley shall be exalted», chacun comprend de l’intérieur le message…même s’il n’est pas un adepte de Shakespeare.
Enfin, K. Youngshin nous a portés et émus par une voix parfaite sur l’ensemble de la tessiture, ronde, prenante, profonde. Cette jeune coréenne, comme son collègue, a reçu l’enseignement de Jeanne Berbié. Dans un Agnus Dei de Mozart, un Ave Maria de Mascagni ou encore le Panis Angelicum de Franck, elle nous a convaincus que sa voix était faite pour la prière.

Richard Gardes