Utmisol

Serge Rachmaninoff

Orchestre de Paris, Parvo Järvi

Serge Rachmaninoff
 
Serge Rachmaninoff; Symphonie 3 en la mineur, op. 44; Caprice bohémien, op. 12; Danses symphoniques, op. 45; Le Rocher, op. 7; Vocalise pour orchestre, op. 34 14; Orchestre de Paris, sous la direction de Parvo Järvi; Double CD Warner/Parlophone, 60’18’’et 56’42’’.

Parvo Järvi et ses musiciens proposent deux heures de pur bonheur grâce à une relecture lumineuse des partitions de Rachmaninoff, qui vont de 1894 à la fin de la vie du compositeur, avec comme fil conducteur un travail des sons, comme s’il s’agissait d’une pâte. Il en tire des sons, des chants, dans lesquels on reconnaît bien l’influence de la liturgie orthodoxe tout comme celle de musiques traditionnelles russes. Rachmaninoff qui était aussi un pianiste virtuose et de cette exceptionnelle aptitude d’exécution, il tire une inventivité souvent acrobatique de sa propre musique, ce qui induit parfois en erreur certains interprètes, qui optent pour un jeu hyper extériorisé, volontiers tragique, alors que le compositeur est souvent littéralement solaire.
Parvo Iärvi réussit à merveille dans les différents genres des 5 œuvres réunies ici auxquelles il parvient insuffler force et douceur à la fois. Particulièrement remarquable est ainsi la Symphonie 3, construite autour d’un thème qui revient dans chaque mouvement, encadrant le motif du Dies irae, somptueux et puissant.
Une bonne idée de beau cadeau!

Danielle Anex-Cabanis