Utmisol

Alexander Gavrylyuk

Œuvres pour piano de Brahms et Liszt

Alexander Gavrylyuk
 
Alexander Gavrylyuk, piano; Brahms: Variations sur un thème de Paganini, opus 35; Liszt: 3ième consolation, Méphisto-valse 1, transcription de Tristan et Isolde de Wagner, transcription de la danse macabre de Saint-Saens, la Tarantelle des années de pèlerinage, Italie; CD Piano Classics.

Les 24 caprices pour violon de Paganini ont inspiré de nombreuses variations dont celle de Johannes Brahms opus 35, sous-titrées Etudes pour piano. Dans cette oeuvre parmi les plus difficiles du répertoire, surnommée par Clara Schumann "variations de sorcier", le compositeur transpose les prouesses techniques du violon de Paganini au clavier. L ’interprétation d ’Alexander Gavrylyuk est transcendante de virtuosité et prodigieuse de musicalité. Pour ce jeune pianiste formé à l’école russe, la technique représente juste un moyen non pas une fin. Le résultat magistral révèle une réelle mâturité artistique, une lucidité et une intelligence musicales rares. La variété de son jeu fait merveille dans les variations: de l’expressivité la plus pure dans la 5ième, à la grandiloquence de la 7ième et 8ième jusqu’à la fulgurance de la 14ième, pour ne citer qu’elles. Son jeu tout en relief suggère une écoute en plusieurs dimensions. Le pianiste propose également diverses pages de Franz Lizst: la transcription de la Danse macabre de Saint-Saens revue par Horowitz, la Méphisto-valse 1, la Tarantelle des années de pèlerinage, la transcription de la mort de Tristan et Isolde de Wagner ici terriblement romantique ainsi que la 3ième consolation. Alexander Gavruluyk, interprète charismatique nous emporte dans son sillage. Un grand moment de musique.

Anne Grafteaux Geli