Utmisol

Récital lyrique

Argitxu Esain et Eloise Urbain

Salle du Sénéchal

> 4 mai

Récital lyrique
Puccini, photo du domaine public 
Les membres d’UtMiSol ont eu le plaisir d’apprécier deux artistes au talent confirmé. Au piano, Eloise Urbain joue Liszt et Verdi (transcription de Rigoletto, 3ème acte) et elle accompagne Argitxu Esain dans de grands airs d’opéra dans lesquels la jeune soprano déploie tout son talent. Au bel air de la Comtesse dans le 3e acte des «Noces de Figaro» s’ajoute l’air de Mimi de la «Bohème» de Puccini, l’air de Micaela en quête de don José chez les contrebandiers, dans «Carmen» de Bizet, ainsi que le grand air de «Manon», pas celle de Massenet, mais celle de Puccini.
En bis, elles proposent les délicieux «chemins de l’amour» de Poulenc qui mettent un point final charmant à ce très joli récital. On ne se lasse pas d’écouter: «Les chemins qui vont à la mer ont gardé de notre passage Des fleurs effeuillées et l’écho, sous leurs arbres, de nos deux rires clairs. Hélas! des jours de bonheur, radieuses joies envolées, Je vais sans retrouver traces dans mon cœur. Chemins de mon amour, je vous cherche toujours, Chemins perdus vous n’êtes plus et vos échos sont sourds. Chemins du désespoir, chemins du souvenir, chemins du premier jour Divins chemins d’amour…»
Chacun des airs est présenté avec érudition et humour par Marc Laborde que les deux musiciennes appellent à leurs côtés pour recueillir les applaudissements d’un public dont le talent des artistes mériterait qu’il soit plus nombreux.

Danielle Anex-Cabanis