Utmisol

Vêpres de la Vierge Marie

Philippe Hersant

Vêpres de la Vierge Marie
 
Maîtrise de Notre-Dame de Paris et les Sacqueboutiers, ensemble de cuivres anciens de Toulouse, dirigés par Lionel Sow
Alain Huet, baryton et Robert Getchell, ténor
David Jougnaux, cloches,
Olivier Latry et Yves Castagnet, Grand orgue et orgue de choeur
CD Maîtrise Notre-Dame de Paris, 2014, 76’45’’

Commandées au compositeur dans le cadre du Jubilé des 850 ans de Notre-Dame de Paris, ces «Vêpres de la Vierge Marie» mettaient un terme au dit Jubilé en décembre 2013, en réponse en quelque sorte aux «Vêpres de la Vierge» de Monteverdi qui l’inauguraient. D’emblée, ce choix s’avère très opportun. Il a fallu choisir les textes dans la logique de la liturgie contemporaine et aussi leur langue: pour les Psaumes, c’est la vieille traduction de Lemaistre de Sacy qui s’est imposée, proposant une langue forte, permettant un accrochage naturel de la musique. En revanche, l’Ave Maria Stella et le Magnificat sont en latin. Si la composition se veut contemporaine, elle intègre des éléments de chant grégorien et a été écrite en tenant compte d’effets d’espace et de mouvement. Ainsi le chœur d’enfants traverse la cathédrale de part en part créant des effets de volumes remarquables et somme toute inattendus. Le résultat est magnifique et on doit se féliciter de la matérialisation de ce beau projet qui réunit de surcroît d’excellents musiciens. La Maîtrise de Paris s’associe aux «Saqueboutiers», l’ensemble des cuivres anciens de Toulouse. David Coignet règne sur les cloches, aux sonorités profondes, tandis qu’Olivier Latry est au grand orgue, Yves Castagnet à l’orgue de choeur dans un face à face somptueux. Alain Buet, baryton, et Robert Getchell, ténor, complètent avec talent et on ne peut que souhaiter d’autres commandes qui permettent de revisiter les temps liturgiques. C’est ici d’autant plus que le compositeur a écrit sa partition pour des exécutants bien déterminés avec l’intention de donner plus qu’une simple œuvre. On y trouve un souffle véritablement inspiré.

Danielle Anex-Cabanis