Utmisol

Noces de cendres

Henri Tomasi

Noces de cendres
 
Concertos pour Trompette & Trombone

Eric Aubier, trompette / Fabrice Millischer, trombone
Orchestre d’Harmonie de la Garde Républicaine
Sébastien Billard & François Boulanger, direction


Henri Tomasi (1901-1971) s’est toujours fait remarquer par l’excellence de ses concertos, par l’adhésion que ceux-ci rencontraient chez les solistes qu’ils sollicitaient et par l’accueil des auditeurs qu’ils touchaient. Son concerto pour trompette de 1948 est certainement le plus célèbre et a été enregistré souvent par les plus grands trompettistes. Eric Aubier, qui est l’un d’eux, l’a, du reste, déjà enregistré il y a plusieurs années. Aujourd’hui il le réenregistre, non dans sa version originale pour orchestre, mais dans une version pour orchestre d’harmonie. Comme toujours, son art est éblouissant et met particulièrement en valeur la fluidité et le raffinement du discours de ce compositeur.
Aussi virtuose et affichant la même esthétique, le concerto pour trombone de 1956 (ici égalemment dans une version pour orchestre d’harmonie), bénéficie du talent remarquable de Fabrice Millischer, aussi explosif qu’expressif.
Les Noces de cendres, ballet de 1952 dénonçant l’absurdité de la guerre, est présenté ici dans une suite de trois numéros réorchestrée par Désiré Dondeyne pour orchestre d’harmonie. Trés narrative, c’est une véritable danse macabre particulièrement bien mise en scène par l’Orchestre d’Harmonie de la Garde Républicaine dirigé par François Boulanger (qui dirige aussi le concerto pour trompette, Sébastien Billard dirigeant, lui, le concerto pour trombone).
Enfin, cet album revigorant se clôt par la Suite pour 3 trompettes (1964) où Eric Aubier est rejoint par Alexandre Baty et Frédéric Mellardi qui referment en fanfare et en beauté cet aperçu sur l’univers fascinant d’Henri Tomasi.

Jean-Félix Marquette

1 CD indéSENS