Utmisol

Martha Argerich and friends

Lugano festival 2011

Martha Argerich and friends
 
Enregistré en direct au festival de musique de chambre 2011 de Lugano, ce coffret de 3 disques intitulé Martha Argerich and friends s’avère passionnant. Passionnant par la qualité des interprétations, l’originalité des programmes et le dynamisme de ces jeunes interprètes et des musiciens reconnus. Retenons tout d’abord la Sonate pour violon et piano 8 de Ludwig van Beethoven où Martha Argerich et Renaud Capuçon bouillonnent d’énergie et d’idées. Le Trio pour piano 43 en ut majeur de Joseph Haydn, (Polina Leschenko: piano, Alissa Margulis: violon et Julian Steckel: violoncelle) animé et parfaitement réglé révèle tout l’esprit du texte. Dans la Fantasiestücke opus 73 pour piano et violoncelle de Robert Schumann, Martha Argerich et Gauthier Capuçon partagent une belle complicité dans un jeu subtil et aérien. Le Trio élégiaque 2 en ré mineur de Serge Rachmaninov composé en hommage à Tchaïkowski, partition fleuve retrouve ici toute sa puissance expressive (Denis Kozhukhin: piano, Renaud Capuçon: violon et Yan Levionnois: violoncelle). La variété des couleurs et la force des sentiments nous fait oublier la longueur du texte.

Prouesse technique s’il en est, le Concerto pathétique pour 2 pianos ou grand solo de concert de Franz Lizst est ici brillamment interprété par Martha Argerich et Lilya Zilberstein. La transcription pour 3 pianos par Carlo Maria Griguoli de quelques numéros de l’opérette satirique Cheryomushki de Dimitri Chostakovitch nous fait vivre un agréable moment de divertissement. Le pianiste transcripteur ainsi que Giogia Tomassi et Alessandro Stella jouent magnifiquement au propre comme au figuré. Dans le concerto en sol de Maurice Ravel interprété par l’Orchestra della Svizzera italiana dirigé par Jacek Kaspszyk, Martha Argarich, sans démériter, semble moins impliquée. La Valse pour 2 pianos de Ravel (version originale) l’emportera dans son tourbillon de lyrisme "à la viennoise" exacerbé, de nuances insencées et de rythmique implacable. Bravo à Martha Argerich et Sergio Tiempo qui nous livrent une version haute en couleurs et particulièrement émouvante, digne du génie musical de Ravel. C’est bien Martha Argerich qui mène magistralement le bal dans ce très beau coffret.

Anne Grafteaux-Géli

Coffret 3 CD EMI Classics