Utmisol

Le Couronnement de Poppée

Monteverdi

 Le Couronnement de Poppée
 
De Niese, Jaroussky, Cencic, Bonitatibus, Christie, Pizzi
Prooduction Teatro Real Madrid

Œuvre majeure, le Couronnement de Poppée reste l’une des partitions les plus extraordinaires de Claudio Monteverdi que ce soit la mort de Sénèque ou l’exil d’Octavie, ces pages comptent parmi les plus grand moments de l’histoire de la musique.
La production madrilène signée Pier Luigi Pizzi est d’une laideur rare: décors sans intérêt dans un dispositif scénique maintes fois vu, costumes d’un absolu mauvais gout dignes d’un cabaret de cinquième zone! Puis, trente minutes avant le rideau final, Pizzi se rend compte qu’il met en scène une tragédie antique et non une vague comédie de mœurs, mais cela ne sauve pas l’entreprise malgré de beaux moments.
La distribution est superlative avec un Philippe Jaroussky-Néron et un Max Emanuel Cencic-Othon au sommet de leur art: impressionnant. Anna Bonitatibus est une impératrice de grande classe face à la Poppée un tantinet vulgaire de Danielle de Niese. Mention tout à fait spéciale pour la remarquable Arnalta de Robert Burt.
William Christie à la tête de ses Arts Florissants signe une lecture impeccable même s’il semble souvent s’ennuyer.

Marc Laborde

Coffret de 2 DVD Virgin Classics