Utmisol

Le Tombeau de Debussy

Jan Michiels : piano

Le Tombeau de Debussy
 
Claude Debussy disparait très discrètement le 25 mars 1918, en pleine guerre mondiale. En 1920, "la Revue Musicale" d’Henri Prunières lui rendra enfin un digne hommage en lui consacrant un numéro spécial, accompagné d’un supplémént intitulé " Tombeau de Debussy" qui rassemble une dizaine d’oeuvres de compositeurs français et étrangers écrites à la mémoire du musicien disparu. Sous le même titre "le Tombeau de Debussy", ce disque revisite cet hommage en alternant les dernières compositions du Maître français depuis 1914 avec six oeuvres extraites de ce tombeau. Ce disque, au demeurant très réussi, est sombre de part la teneur du propos. En effet, depuis 1905, Claude Debussy souffrait d’un cancer et assistait, impuissant à la "grande guerre". Avec un moral et une inspiration en berne, les oeuvres de cette période transpirent ce marasme. En choisissant d’enregistrer ce disque sur un magnifique piano à queue Erard de 1892 , le pianiste Jan Michiels joue l’authenticité. Sa lecture toujours fidèle aux textes est éloquente et son jeu multicolore lui permet de tirer le meilleur parti de cet instrument d’époque. Fantaisie dans l’étude pour les agréments, sensualité dans "la plainte, au loin, du faune. . . " de Paul Dukas, une légère agressivité de mise dans l’étude pour les accords: l’interprète sert rigoureusement la partition sans jamais se mettre en avant. Un code de conduite que nous ne saurions que louer et qui donne un résultat simplement magistral.

Anne Grafteaux-Géli

Fuga Libera 1 CD