Utmisol

Giuseppe Sammartini

Concertos et ouvertures

Giuseppe Sammartini
 
Les Muffatti, Peter Van Heygen, Benoît Laurent

Compositeur oublié par l’histoire, Giuseppe Sammartini a quasiment travaillé toute sa carrière à Londres, au service de la famille royale. Son style distingué porte la marque d’un compositeur aristocratique, rodé au langage musical de la cour comme en témoigne fort bien l’Ouverture en ré majeur. Mais, notre maestro sait dépasser ce genre un peu contraint pour trouver une écriture plus lyrique, voire dramatique dans l’Allegro du Concerto en la mineur. Son style devient élégiaque dans l’Andantino de cette même œuvre qui prend des allures de pastorale. Le Menuet final s’impose lui par son style galant.
G. Sammartini démontre dans le genre concertant une immense maîtrise de l’écriture musicale. Son Concerto pour hautbois en do majeur déploie un discours musical brillant, virtuose. Grand soliste, il écrit pour son instrument de prédilection des pages d’une grande beauté.
Cet enregistrement fort intéressant s’achève par fastueuse et chatoyante Ouverture pour deux cors.
L’ensemble belge Les Muffatti fait preuve d’une parfaite connaissance de ce répertoire. Attaques percutantes, phrases ciselées, la lecture est d’une belle précision, avec une mention toute particulière pour le hautboïste Benoît Laurent.

Marc Laborde

1 CD Ramée