Utmisol

Réforme & Contre-Réforme

Jérôme Lejeune

Réforme & Contre-Réforme
 
Voici un fabuleux cadeau à offrir sans réserve pour les fêtes! Après un premier volume consacré aux instruments anciens en 2009, Jérôme Lejeune récidive et pour les 30 ans de son label Ricercar publie un coffret somptueux consacré à la musique de la Réforme et de la Contre – Réforme.
En 8 CD, accompagnés d’un très riche livret, nous découvrons grâce à lui les enjeux culturels d’un monde chrétien qui va se déchirer durant toute une partie de la Renaissance et de l’époque Baroque. La musique sacrée va accompagner cette histoire tragique des guerres de religion qui met à feu et à sang l’Europe. Si elle sert le prosélytisme des églises, elle va également apporter un réconfort aux souffrances engendrées par tous ces réformateurs de la chrétienté. Pour mieux séduire et apaiser, les compositeurs vont inventer de nouvelles formes. Rien ne va les arrêter où plutôt confrontés aux interdits, ils vont exprimer les affects avec une liberté que la contrainte rend encore plus transcendante.
Impossible de résumer en quelques mots ce que Jérôme Lejeune nous invite à découvrir aussi bien dans un texte passionnant à lire, que dans les extraits musicaux choisis avec soin. Ces derniers sont pour l’essentiel extraits de disques d’ensembles aujourd’hui reconnus des labels Outhere. Tous ont contribués à faire découvrir la musique baroque. Parmi eux l’on reconnaît, les Agréments, Philippe Herreweghe et le Collegium Vocal de Gent, la Fenice, le Poème Harmonique, Huelgas, le Ricercar consort et bien d’autres. Mais certains extraits musicaux ont tout spécialement été enregistrés pour cette occasion par Vox Luminis. Ce jeune ensemble franco - belge, dirigé par la basse Lionel Meunier, nous offre ainsi des pièces de la Réforme d’une intense spiritualité. Leur interprétation élégante et inspirée de la musique de la Réforme en apparence si austère contribue également à la réussite de ce coffret.
Bien sûr cet album nous permet de découvrir la place de la musique dans cette Europe Occidentale à l’aube de l’âge moderne. Mais surtout parce qu’elle atténue nos souffrances hier comme aujourd’hui, les Vêpres de Monteverdi, le Magnificat de Bach, les psaumes de Luther ou de Walter, les cantiques de Byrd ou de Tallis, les motets d’Henry du Mont ou de Nicolas Formé, les messes de Palestrina ou de Rolland de Lassus nous bouleversent et nous emportent loin du quotidien, sans aucune considération religieuse.

Monique Parmentier

8 CD Ricercar