Utmisol

Viva Verdi

Rolando Villazon, Grands Interprètes

Halle aux Grains

> 24 juin

Viva Verdi
 
Parallèlement à un CD chez Deutsche Grammophon, Rolando Villazon fait une tournée dans laquelle il interprète en alternance avec des pièces orchestrales du même Verdi des airs plus ou moins connus du compositeur. Cela lui permet, bis compris, de ne pas chanter plus d’une heure.
La soirée est au goût du public qui applaudit les ouvertures (Nabucco, I Masnadieri, Luisa Miller, Otello, I vespri Siciliani) ou encore les ballets de Macbeth, et ovationne Villazon dans un air d’Oronte (I Lombardieri), de Corrado (Il Corsaro), de Riccardo (Oberto), de Macduff pleurant ses fils (Macbeth) et enfin le Deh, pietoso, oh Addolorata et l’Esule. S’y ajoutent quatre bis qui conduisent à une standing ovation!
La prestation est bonne, Villazon tient à montrer –ou démontrer- qu’il a récupéré l’intégralité de sa voix, alors qu’il avait été contraint de se tenir à l’écart de la scène pendant un certain temps. Est-ce que la gageure est intégralement tenue, peut-être pas tout à fait. Mais ne soyons pas grincheux et ne boudons pas un plaisir si généralement partagé, d’autant plus qu’il est sympathique, ouvert, et ne se prend pas au sérieux.

Danielle Anex-Cabanis